Rouge Pompier

Montréal, Avril 2014

Membre(s) du groupe
Jessy Fuchs — Voix, guitare
Alexandre Portelance — Batterie

Épisode tourné: 5 Avril 2014
Lieu: Foufounes Électriques

Bandcamp
Facebook
Slam Disques





En mots

Endroit mythique que celui des Foufounes électriques. Je me souviens qu’ado, dans ma période punk, je rêvais de m’y éclater les neurones au son d’un band dit « underground ». Montréal, station Berri-UQUAM, rue Sainte-Catherine, Foufs : des mots synonymes de débauche, de liberté et d’interdit, qui impressionnaient la jeune banlieusarde que j’étais. Néanmoins, sous mes oripeaux à la sauce anarchiste se cachait une sage petite fille toute de peurs vêtue. Jamais je n’aurais osé fuguer par la 20, pouce en l’air. Je me suis alors promis de m’y rendre une fois adulte.

La vie étant ce qu’elle est, c’est seulement après plus de 20 ans que j’y mets les pieds. Enfin, j’imaginais ma présence en cette sacro-sainte salle de spectacle autrement : c’est le matin, le bar est vide et le tournage avec Rouge Pompier a lieu au sous-sol. Dans les toilettes des femmes.

On peut espérer mieux comme première expérience, dis-tu.

Mais attends. Essayons quelque chose ensemble, veux-tu? Ferme les yeux, et laisse-toi guider par le son de ma voix. Je t’emmène avec moi.

Nous descendons l’escalier qui mène sous le bar. À notre droite, les toilettes des hommes. Une forte odeur d’urine nous agrippe les narines, toute encrassée dans ces murs chargés d’histoire. Par ailleurs, ils sont colorés, ces murs. Tags et graffitis se disputent chaque centimètre, illuminant cet antre sombre où percent quelques ampoules orange. Passé les machines distributrices de condoms, toujours à notre droite, les toilettes des femmes. Je te sens hésiter. Ah, tu es curieux! Tu as aperçu l’immense entrepôt derrière! D’accord, jetons-y un coup d’œil. De la bière. Beaucoup, beaucoup de bière : bouteilles, cannettes, barils de fûts. De l’eau embouteillée et du Redbull en grande quantité, aussi. Mais retournons dans ces fameuses toilettes.

La batterie devant les cabines, le micro près des lavabos. C’est à cet endroit que Jessy Fuchs, le chanteur et guitariste du groupe (également directeur artistique et producteur de Slam Disques) s’explosera la voix en se faisant aller la crinière. Partout, des spots, des fils et tout ce qui est nécessaire à l’enregistrement d’un épisode. C’est exigu, hein? Au fait, as-tu apporté tes bouchons? Parce que j’ai l’impression que ça va péter.

Te voilà aux premières loges d’un tournage avec Stéréo-Séquence. Es-tu excité? Shuuut, ça commence. Oh, que c’est fort! Et ils sont seulement deux dans le band! Tout semble vibrer autour, et ça me brasse dans le ventre. Sens-tu l’énergie? Cette vibe, c’est ce qui fait que je suis toujours aussi fébrile à chaque captation.

Et alors, ton verdict? Pas mal du tout, pour une première au Foufs, n’est-ce pas? Dis pas le contraire. Je le vois bien que le rock de Rouge Pompier t’a foudroyé.

– Julie Bouchard

En images