Leafer

Québec, février 2012

Membre(s) du groupe
Alexis Dionne: Guitare, voix
Jean-Michel Letendre-Veilleux: Guitare, voix
Benoit Laliberté: Tambourine, voix
Épisode tourné le: 14 février 2012
Lieu: Le Capitole de Québec

Facebook
Bandcamp

SMIQ





Résumé de l’épisode

Honnêtement, ce court texte sera très difficile à faire! Il y a maintenant cinq mois que l’enregistrement de cet épisode a été fait. Mes souvenirs de tout ça sont assez loin et en plus, la session n’aura duré qu’une vingtaine de minutes, tout au plus… J’y pense maintenant, mais note à moi-même : faire les textes tout de suite après les tournages à l’avenir… Mais bon, je me lance!

C’est pendant que se déroulait le Salon de la Musique Indépendante de Québec que nous avons eu le plaisir d’avoir Leafer le temps d’une petite performance acoustique au Capitole de Québec. Aucuns de nous quatre ne connaissaient vraiment ce band qui vient de Québec et qui était auparavant connu sous le nom Les Mammographes avant de changer pour Leafer en 2010. Nous avions entendu parler d’eux par nos contacts, mais bref, nous n’avions même aucune idée de ce à quoi ils pouvaient bien ressembler!

Nous nous étions donnés rendez-vous dans le hall du Capitole. C’est en voyant trois gars attendrent, dont un tenant une guitare fait avec un genre de bol de toilette, que nous nous sommes dit : « ça doit sûrement être eux! ». Enregistrer sept Stéréo-Séquence dans la même bâtisse, aussi grande soit-elle apporte tout de même des limites de lieux. Nous avons finalement jeté notre dévolu pour les escaliers se situant à proximité de toilettes et d’une sortie de secours dans le Capitole pour le tournage. Le mur en briques nous plaisait. C’est comme ça!

La version d’Argonauts (qui se retrouve sur leur album Sea Scene sorti en 2010) qu’ils nous ont fait m’a frappé un peu comme une claque en plein visage. Elle m’est d’ailleurs restée dans la tête pendant 3-4 jours suite à l’enregistrement. Un heureux mélange de décadence musicale avec des harmonies vocales et un refrain accrocheur m’auront eu et auront fait de cette chanson un vers d’oreille qui m’a suivi pour le restant des enregistrements du SMIQ. Merci les gars!

Leur prestation un peu plus tard sur la scène du Capitole m’a par la suite convaincue de leur talent et depuis ce temps leur Ep Burkinafaso sorti en 2011 est sur la liste des disques que j’ai le plus écoutés cette année. En espérant une longue vie à ce groupe qui donne un vent de fraîcheur à la scène musicale de Québec et au plaisir de remettre ça aussi avec eux!

— Jérôme Kearney

En images