Jane Ehrhardt

Québec, Décembre 2011

Membre(s) du groupe
Jane Ehrhardt — voix, guitare
Hugo Maltais — guitare, mandoline
Renaud Pilote — batterie

Épisode tourné : 11 Décembre 2011
Lieu: CD Mélomane

Facebook
Myspace

Bandcamp
Disques Nomades





Résumé de l’épisode

En revenant de chez mon ex-copine, qui n’était pas tout à fait mon ex-copine, qui en fait n’était pas du tout mon ex-copine, mais juste une fréquentation. Un type du genre nomade sympathique avec une vieille valise remplie de fascicules et de CD s’est mis à discuter avec moi, tout simplement parce que je lisais un livre sur la vie de Bob Dylan. Grâce à lui et comme un baume sur ma peine, le long trajet de la 801 du terminus Charlesbourg au terminus de Cap-Rouge m’a paru beaucoup plus agréable. Toute cette longue introduction ne servait qu’à dire que cet homme généreux, lors de nos adieux, m’a remis un CD que j’écoute encore aujourd’hui : Songs From The Trajectory de Jane Ehrhardt. Quatre ans plus tard, la vie faisant bien les choses, Stéréo-Séquence offre à mes oreilles et mes lentilles la chance de collaborer avec le trio qui comprend Jane Ehrhardt et ses deux musiciens accomplis.

Le tournage a eu lieu chez le disquaire Le Mélomane sur Saint-Jean, un incontournable pour les trippeux de vinyles, de tables tournantes et de bonnes musiques en tout genres. Tout était parfait, une matinée fraîche au ciel bleu, un lieu idéal pour le Stéréo-Séquence, un propriétaire franchement très agréable et trois musiciens talentueux, authentiques et d’une bonne humeur contagieuse. Sur une note plus discographique, Jane offre à ce jour, si je ne m’abuse, trois albums à se procurer. The Airs Of My Heart sorti en 2007, Songs From The Trajectory sorti en 2008 et A Sleeper’s Dream sorti en 2011. Très folk et un peu country, Jane arrive à nous toucher avec ses mélodies bien ficelées et ses paroles bien ressenties. Merci Jane Ehrhardt d’avoir un nom de famille encore plus compliqué à écrire que le mien, mais surtout merci Jane d’écrire d’aussi belles chansons.

— Maxime Wehinger

En images
Partie 2 — “The Flood”