Yukon Blonde

Québec, Octobre 2011

Membre(s) du groupe
Jeff Innes — voix, guitare
Brandon Scott — guitare, voix
Graham Jones — batterie, voix
John Jeffrey — basse

Épisode tourné le: 29 Octobre 2011
Lieu: Appartement / Quartier St-Jean Baptiste

Site Officiel
Facebook

Dine Alone Records
Nevado Records





Résumé de l’épisode

Nous avions convenu de filmer la prestation de Yukon Blonde dans l’appartement de Tania, qui était absente, mais qui eu la gentillesse de nous laisser ses clefs. L’appartement au décor vintage à souhait collait parfaitement avec le groupe. Situé dans les combles du toit d’un vieil immeuble à logements du Vieux-Québec, le petit deux et demi me semblait vivant; comme si l’endroit avait une âme. Je ne sais pas si ça venait de l’endroit ou des objets; probablement des deux.

Nous devions donc rejoindre le groupe au mythique Scanner en début de soirée. Le temps de déposer le matos chez Tania; je jette un oeil à son imposante collection de vinyles; je remarque du David Bowie et beaucoup de trucs obscurs. Je pars donc les rejoindre avec Étienne, histoire de filmer plus que pas assez, pendant que Jay nous attend à l’appartement. Nous sommes le 29 Octobre et tous les bars se préparent à fêter l’Halloween. Du foin a été répandu partout sur le sol du Scanner. Sur la télé le Canadien perd.

Jeff a attrapé une grippe. Le temps d’un thé avec du miel et ils nous offrent gentiment un tour de van pour se rendre à l’appartement. En voyant le van et l’immense remorque, je me demande un peu comment ce sera possible dans les petites rues à sens unique du Vieux-Québec… Ce sera finalement une prise unique avec le camion sur les clignotants dans la rue, juste en face. Il fallait les voir monter leurs instruments jusqu’en haut… Quatre paliers de marches pas assez larges et trop apiquent avec des portes doubles qui ne tiennent pas ouvertes tout en ne laissant pas filer le chat. L’endroit semble tout de suite leur plaire. Tout le monde s’installe et ils entament Fire, tiré de leur récent Fire//Water EP sortie chez Nevado Records et Dine Alone.

Le groupe de Vancouver trône définitivement parmi les groupes les plus sympathiques et généreux que nous ayons côtoyé. À surveiller, leur tout nouveau long-jeu Tiger Talk, que j’ai bien hâte de mettre dans mes oreilles. En spectacle avec Library Voices au Cercle le 02 Avril prochain.

— Jimmy Voyer

En images