Socalled

Québec, Novembre 2011

Membre(s) du groupe
Josh Dolgin — voix, accordéon

Épisode tourné le: 05 Novembre 2011
Lieu: Lavoir 7 / 7

Site Officiel
Facebook
Bandcamp

Dare To Care Records

Antenne-A





Résumé de l’épisode

Accordéon party sont 2 mots qui me hantent depuis l’enregistrement de cet épisode avec Josh Dolgin alias Socalled. Après avoir assisté à son test de son juste avant son spectacle au Cercle, nous nous sommes rendus au lavoir juste en bas de la côte Sallabery dans Saint-Roch. Avant, pendant et même une fois rendu là bas, Josh n’avait aucune idée de ce qu’il ferait comme prestation. Il était donc nerveux et il nous posait toute sorte de question sur ce qu’il devait faire devant la caméra. Après l’avoir rassuré, lui avoir dit de faire ce qu’il voulait et que tout irait bien, il a embarqué dans le concept sans aucune retenue. Une fois les test de son terminé, nous avons eu droit à une chanson d’environ 6 minutes, assez pareil du début à la fin à un point tel que Jimmy et moi nous demandions s’il n’était pas en train de nous niaiser. C’est quand il eu terminé que nous avons compris qu’il ne niaisait pas du tout. Il était tellement sympathique qu’il nous demandait sans arrêt si tout était ok, si nous aimions ça. Et comment que nous aimions ça ! Devant notre air amusé, il se décida à faire une deuxième chanson qui fait office de ce Stéréo-Séquence. Les yeux fermés pratiquement durant la prise entière, il nous aura offert une pièce intense et sentie. Mais nous avions passé un si beau moment qu’il a vite compris que tout était parfait C’est là qu’il s’est mis à jouer avec ses marionnettes, à se mettre debout dans une laveuse et à improviser un petit film comme si tout son stress avait disparu une fois la marchandise livrée. Comme il l’a répété lui-même tout au long de notre collaboration avec lui : « this is so fucking weird » ! Il n’aurait pas pu mieux dire !

Socalled en spectacle, c’est un événement, un gros pow wow festif où se mélange rap, musique juive et électro-pop assumé. Devant nos caméras, nous avons eu droit à un personnage immensément sympathique, juste assez déjanté et gêné en même temps. Il aura été généreux musicalement autant qu’humainement, nous posant plein de questions par rapport à notre background en photographie et notre projet. Socalled est bel et bien un personnage, parfois excentrique mais immensément respectueux. Nous aurons passé avec lui un moment qui encore aujourd’hui, à chaque visionnement de son épisode, nous met le sourire aux lèvres instantanément !

— Jérôme Kearney

En images