Sunny Duval

Tadoussac, juin 2011

Membre(s) du groupe
Sunny Duval — voix, guitare
Michel-Olivier Gasse — contrebasse
Patrick Nadon — batterie
Victoria Lord — choeurs

Épisode tourné le: 11 juin 2011
Lieu: Municipalité de Tadoussac

Site officiel de Sunny Duval
Facebook

Myspace
Le Petit Tavernier





Résumé de l’épisode

Peu de souvenirs me reviennent à l’esprit quand je repense à l’enregistrement de Stéréo-Séquence mettant en vedette Sunny Duval, prolifique auteur compositeur et guitariste des Breastfeeders (que nous aimerions beaucoup avoir à Stéréo-Séquence un jour ! Message peu subtil si jamais ils lisent ce texte !).

Pour en revenir à ma mémoire qui fait défaut quant à mes souvenirs de ce moment, c’est en grande partie dû au peu de temps qu’aura duré la captation. Il s’agit d’ailleurs du seul enregistrement où nous sommes arrivés en retard en raison du nombre exagéré d’épisodes que nous avions décidé de réaliser cette journée-là à Tadoussac.

C’est donc moi qui avais la tâche de faire patienter Sunny et ses Cuisses Noires le temps de laisser le reste de l’équipe arriver sur les lieux avec tout notre matériel de son et de vidéo. Je paniquais un peu de voir que Sunny avait eu l’idée d’inviter tous les passants de la rue la plus achalandée de Tadoussac en leur disant qu’il y tournerait un clip d’un moment à l’autre. Mais en même temps que la foule grandissait, j’avais beaucoup trop hâte de voir les faces que feraient Jimmy, Max et Étienne notre homme de fer lorsqu’ils verraient cette foule qui n’arrêtait jamais de grossir.

Une fois mes compagnons présents sur les lieux, il devait y avoir près de 200 personnes qui s’étaient agglutinées en plein dans la rue faisant face à la Chapelle du cimetière de Tadoussac. Nous n’avons donc pas perdu de temps et avons installé à la vitesse de l’éclair les micros et caméra, en essayant en vain de paraître à l’aise devant tant de monde et aussi devant Sunny et son groupe. Car, oui, nous sommes des professionnels et ce même s’il s’agissait seulement du cinquième enregistrement à vie de Stéréo-Séquence et que nous étions loin d’avoir imaginé un jour avoir à travailler devant autant de monde et surtout avec aussi peu de préparation.

Par chance, Sunny Duval aura réussi à faire de ce moment un instant de pur bonheur avec ses riffs de guitare accrocheurs et sa bande de musiciens qui clairement, avait décidé de faire lever le party en cet après-midi ensoleillé de juin à Tadoussac.

Le temps de quelques chansons nous aurons donc contribué, modestement, à marquer la mémoire des chanceux qui passaient par là lors de ce merveilleux festival qui, à chaque année, réserve toujours de belles surprises.

— Jérôme Kearney

En images