Nous avons eu le plaisir de collaborer avec le  Salon de la Musique Indépendante de Québec  qui se tenait du 12 au 15 février passé au Capitole de Québec. Voici un petit retour sur la première soirée !

Geneviève Toupin

Auteure-compositrice-interprète de talent, Geneviève Toupin m’a charmé automatiquement avec son accent bien à elle, son jeu au piano et sa voix enveloppante. Avec un son qui tend vers le folk, tout mon être s’est laissé bercer par ses mélodies accrocheuses. Son album « éponyme » est donc à coup sûr un album à se procurer.


Émilie Proulx

Artiste aux chansons envoûtantes, mélancoliques et réfléchies, encore aujourd’hui quelques semaines après son passage au SMIQ, certains passages de ses compositions me restent en tête. La chanson, « Les États » est à écouter absolument, elle met les paroles sur un sentiment que beaucoup ressentent. Pour du bon folk et beaucoup d’authenticité, je vous conseille son album La lenteur alentour.


Chloé Lacasse

Un coup de coeur, une tonne de briques, une bête de scène, vraiment Chloé Lacasse est à voir en spectacle. Elle est de ses artistes qui donnent une autre dimension à leurs compositions en spectacle. Franchement, j’ai adoré du début à la fin. Avec sa voix d’ange, ses textes remplis de sensibilités et ses chansons percutantes, Chloé Lacasse, est définitivement un nom qu’on n’a pas fini d’entendre.


Louis-Philippe Robillard

« Y a tellement de fonctionnaires, pourtant y a rien qui fonctionne », est une partie du texte de la chanson « Réflexions d’un bon citoyen ». Franchement cette chanson pour son sarcasme et ses paroles songées, sur un air léger, vaut vraiment la peine d’être écoutée. En spectacle et sur disque Louis-Philippe Robillard passe de l’humour à la mélancolie de façon remarquable. Son univers musical est à découvrir… avis aux intéressés.

 

Maxime